• Bienvenue au foyer des Cèdres :

    Une structure où l'accueil est chaleureux,

    avec de nombreuses activités extérieures,

    un personnel joyeux,

    et une solidarité entre résidents.


    1 commentaire
  •  

    Magalie est une jolie petite fille de neuf ans aux cheveux longs et blonds. Elle habite à Valloris-City, dans une maison de plain-pied, car elle est handicapée depuis la naissance et se déplace en fauteuil roulant électrique.

    Magalie est triste car elle ne peut pas jouer à la corde à sauter avec ses amis. Cela la renvoie à son handicap. Elle se contente de les regarder à travers la fenêtre en s'imaginant être à leur place.

    Elle a deux soeurs, Clotilde, six ans, et Virginie, dix-huit ans, qu'elle envie beaucoup. L'aide de ses soeurs lui est très précieuse au quotidien car ses parents s'occupent d'elled'une manière très spéciale.

     

    Un jour, chez elle, elle déplace sans le faire exprès une table avec son fauteuil roulant. C'est dur de conduire. Alors les gifles tombent sur sa figure. Ses parents ne se mettent pas à sa place. Ils l'enferment dans le grand placard de la cuisine et crient : « Tu ne peux pas faire attention, bonne à rien ?! Tu nous mets hors de nous. On n'avait pas besoin d'handicapé à la maison ! »

     

    Magalie a envie de mourir. Elle ressent le manque d'amour. Elle a besoin de tendresse, de soin et elle rêve que son papa l'embrasse et que sa maman lui sourit en l'embrassant aussi. »

    Chaque jour les parents trouvent de nouvelles idées pour la maltraiter et cela dure depuis son enfance.

    Virginie propose à Magalie de l'amener faire les magasins pour lui changer les idées. Elles achètent des vêtements qu'elles choisissent en se demandant conseil l'une à l'autre. Virginie se choisit des robes et sa soeur s'achète des pantalons. Magalie les essaie avec l'aide de Virginie. Puis elles vont dans une bijouterie et s'offrent des bijoux assortis à leurs toilettes pour une réception.

    Magalie va chez Maud, sa kiné.

    « Bonjour Magalie, comment vas-tu aujourd'hui ?

    - Bien, merci, Maud.

    - Tu es sûre ? Je te trouve pâle et fatiguée.

    Installe-toi et déshabille-toi... Mais tu es pleine de bleus…

     

     

     

    La suite prochainement....

     

     


    1 commentaire
  • J’apprécie de pouvoir essayer différentes matières et de pouvoir tout mélanger. J’ai peu à peu plus de confiance en moi.

    L’atelier me permet de découvrir comment m’exprimer différemment.

    Je suis contente de pouvoir laisser mon imagination aller….

    Le groupe est sympa. De plus, faire ensemble c’est super.

    L’activité est cool et décontractée même quand je bloque.

     

     

    Le soleil se lève et la nature s’éveille

    2010

    42/54cm

     

    Je l’ai créé sur une toile

    sur laquelle j’ai mélangé avec beaucoup de plaisir des couleurs

    jaune, rouge, blanc, vert …

    En imaginant un levé de soleil j’ai collé diverses matières…

    Je bloque, puis je me jette sur les barquettes de couleurs.

    Je choisis du papier crépon, des ficelles, du raphia, des plumes…

    Je me lance à coller, à créer une sorte d’algue, puis une fleur

    C’est le bonheur !

     

     

    Jessica Franklin

     

     

      

     


    votre commentaire