• Bois de la Batie avec la FRAPNA

    Nous sommes allés au Bois de la Batie avec Lionel  notre animateur nature et environnement de la Frapna.

    Dans un premier temps nous avons pris un petit chemin le long d’un petit cours d’eau. Lionel nous a montré le barrage fait par les castors  et les coulées (chemins) qu’ils prennent pour aller chercher à manger.  Ce que nous retenons : le castor fait partie de la famille des rongeurs, il se sert de sa queue pour nager, il a aussi des pattes palmées il fait un barrage à l’aide des troncs qu’il ronge avec ses dents. Le castor vit dans une hutte qui est généralement appuyée à la berge. Elle est construite avec des branches de bois et de la terre. Cette hutte est en général composée d'une entrée et de deux chambres. L'accès s'y fait essentiellement sous l'eau, mais la chambre principale est sous terre.   

    Après avoir pris un petit chemin sous les bois nous nous sommes arrêtés devant un grand arbre entouré de lierre.

    Le lierre étouffe l’arbre il est toxique pour les animaux sauf pour les chèvres.

    Thomas a trouvé un ver de terre! Lionel a pris la bébête et nous a expliqué que cette petite bête creuse des tunnels qui aèrent la terre et favorisent ainsi l'enracinement des plantes et le développement des micro- organismes. Il sert aussi de nourriture aux taupes qui le coupent en 2 pour éviter qu'il s'échappe et le stock dans son garde manger. Les vers de terre se conservent ainsi un mois!

    Lionel nous a aussi expliqué le cycle de la feuille, elle tombe, elle est ensuite mangée par différents animaux ; limaces, cloportes, champignons puis elle se transforme en humus qui nourrit l'arbre etc....

    Etienne se demande qui vit dans ce trou?

    Des lapins a priori, il y a des crottes devant le terrier. Les lapins mangent plusieurs fois leur crotte..... à force de plusieurs digestions elles deviennent blanches!

    Pas loin un autre terrier pouvait aussi appartenir à un blaireau et à un renard qui peuvent cohabiter! Le renard ayant des règles d'hygiène moins exigeantes que celle du blaireau fait que Monsieur blaireau part au bout de quelques temps chercher un autre terrier.

    Nathalie Rossi


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :